Apprendre l'hypnose ensemble pas à pas

comment-hypnotiser.com

Hypnose en milieu hospitalier

| 0 Commentaires

Dans le milieu hospitalier, il y a un besoin de plus en plus concret de contrôler l’anxiété, de moduler la douleur et de diminuer le stress. Ce qui explique le fait que l’hypnose s’y pratique de plus en plus. Les hôpitaux font appel aux professionnels de l’hypnose pour intervenir dans de nombreuses pathologies comme les cas de maladies chroniques ou les douleurs. L’hypnose en milieu hospitalier est fortement recommandée, voir nécessaire pour les patients, de même que pour le personnel de santé.

L’hypnose en milieu hospitalier pour les patients

En milieu hospitalier, l’hypnose est pratiquée majoritairement pour les patients qui ont des problèmes psychologiques, les grands brûlés et pour les patients qui doivent assister à une opération délicate telle qu’une opération chirurgicale, une chimio thérapie, une amputation. Elle a aussi montré son efficacité pour les patients souffrant du cancer, des traumatismes, des maux de tête chroniques, du diabète et des maladies dites incurables. Mais de manière générale, l’hypnose peut être utilisée pour toutes les interventions ou examens générant du stress ou des anesthésies légères.

L’hypnose permet aussi :

  • La diminution de la douleur : (brûlures graves, céphalées, soins, anesthésies partielles ou totales, écorchures, fractures, post opératoires, etc.),
  • Le traitement des troubles psychologiques (phobie, anxiété, stress, dépendances, troubles alimentaires ou sexuels, etc.),
  • Diminution de la douleur pendant l’administration de certains soins (pose de plâtre, bandages, soins palliatifs, injections, etc.),
  • Préparation à l’accouchement, à une opération chirurgicale, à une anesthésie, à un traitement douloureux.
  • Réconfort des personnes ayant perdu un être cher : maman en maternité, conjoint (e), frère ou sœur, parent ou fils.

Un patient sous hypnose saigne moins pendant une opération chirurgicale. Les bienfaits de l’hypnose ont été démontrés sur des cas pratiques en milieu hospitalier. Elle permet de diminuer l’anxiété, d’améliorer le bien-être des patients, de diminuer les coûts d’hospitalisation et de traitement et surtout de réduire la durée et les effets secondaires liés au traitement.

L’hypnose en milieu hospitalier pour le personnel soignant

Le stress au travail affecte aussi le milieu hospitalier. Or si le personnel soignant est stressé, la qualité des soins prodigués aux patients sera affectée. Dans les centres hospitaliers le niveau de stress n’est pas le même, les personnels qui sont aux urgences, qui suivent les cas de brûlures graves ou qui accompagnent les personnes en fin de vie sont plus exposés à développer un stress voir un traumatisme.

D’autres part, un personnel soignant initié aux techniques hypnotiques réconfortera efficacement les malades. Un dentiste qui pratique l’hypnose à ses patients avant de leur arracher une dent sera plus sollicité. Un personnel d’urgence capable d’apporter une assistance psychologique à un patient paniqué aura plus de confiance en lui-même pour poursuivre son travail et sera moins stressé en fin de journée.

Le volume de travail, l’organisation des services, les disputes avec les familles des patients peuvent mettre le personnel sous pression. Des pressions continues peuvent être difficiles à gérer et provoquer à la longue des cas de stress ou de dépressions. Des séances d’hypnose régulières sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de ces services.

L’impact de l’hypnose en milieu hospitalier est un fait. Elle met le patient dans une situation de confiance et donne au personnel soignant un réconfort nécessaire pour s’adapter à toute situation.

Plus d’articles sur ce sujet :

Laisser un commentaire