Apprendre l'hypnose ensemble pas à pas

comment-hypnotiser.com

La suggestion, comment ça marche ?

| 20 Commentaires

La suggestion, késako ?

La suggestion est la capacité d’amener une idée, pour qu’elle soit acceptée sans forcer. La suggestion verbale est ainsi le principal outil de l’hypnose. Le but de la suggestion va donc être d’implanter dans l’esprit d’un sujet, une idée, une image ou une conviction, afin d’ouvrir les portes de son subconscient sans passer par les fonctions cérébrales supérieures, peu réceptives.

La mise en avant des produits dans les magasins est un bon exemple de suggestion, avec un produit d’appel en vitrine qui donne envie (au moins de rentrer dans le magasin). Le désir va augmenter en fonction du nombre de passage du passant devant l’article. En gros, la vente consiste donc à donner envie de posséder quelque chose dont on a pas besoin. C’est de la suggestion.

Edit : De manière un peu périphérique, vous pouvez aussi lire Les images subliminales, info ou intox ?

Tout le monde n’est pas sensible de la même manière à la suggestion, les enfants par exemple sont très impressionnables et particulièrement sensibles à la suggestion : ils imaginent très facilement.
Chez les adultes, les sujets les plus sensibles sont, dans un cas extrême, les hystériques, qui ont une réceptivité anormale aux influences extérieures, ce qui est la cause de leur trouble. Pas étonnant donc si les débuts de l’hypnose médicale sont liés à l’hystérie (lire à ce sujet le post « Jean-Martin Charcot, Sigmund Freud et l’hypnose« ).
Chacun va réagir différemment en fonction de son vécu, de ses expériences et de ses sensibilités personnelles. Ainsi, certains réagirons à des mots ou un vocabulaire particuliers, d’autres à des images précises, etc. Il faut donc soigneusement étudier ce que l’on veut dire et le dire d’une manière ferme et indiscutable.

Comment effectuer une suggestion ?

Pour la suggestion verbale et donc l’hypnose, trois choses sont primordiales :

  • 1. le choix des paroles :
    Avant de commencer, il faut savoir exactement ce que l’on veut dire, cela permettra d’utiliser un vocabulaire clair, imagé et positif et pas une sorte de bouillasse remplie de « heuuuu », « alors », « en fait »… Il faut réussir à choisir des termes simples et concis qui ne nécessitent pas de réflexion.
    Il ne faut pas hésiter à utiliser toujours les mêmes mots si ils fonctionnent ou carrément à les apprendre par cœur, cela permet de ne pas hésiter.
  • 2. la manière de les émettre :
    Au début, on manque d’expérience (je sais de quoi je parle !), le ton est particulièrement hésitant et on s’écoute parler au lieu de vraiment réfléchir à la suite et à la fluidité de la progression. Il faut donc réussir à parler lentement et avec assurance, être convaincu de ce que l’on raconte > pas besoin de parler fort ;).
    Il faut réussir à créer une progression dans les images suggérées, en commençant par quelque chose que le sujet ressent, puis en allant progressivement vers une sensation que l’on veut provoquer.
  • 3. la concentration sur ce qui se passe :
    Une astuce pour veiller à être bien concentré dans ce que l’on dit consiste à s’imaginer dans la peau de celui que l’on souhaite hypnotiser en le voyant mentalement exécuter la suggestion qui lui est donnée. C’est certes pas miraculeux, mais cela permet d’être vraiment à ce que l’on fait.
    Par exemple au début, je me suis écouté parler un nombre incalculable de fois, au lieu de me concentrer sur la personne sur qui je faisais l’expérience, avec parfois l’impression d’être ridicule quand on s’essaye à une voix ou un ton qui n’est pas naturel ! Bref, à chaque fois des échecs (et des rires à tous les coups) 😀 !

En conclusion

Le plus dur est quand même de trouver ses marques et de ne pas chercher à imiter. Ce qui m’a personnellement perturbé et fait perdre du temps, c’est d’avoir lu quelque part qu’il fallait chercher à avoir une voix plus grave que d’habitude. Même si c’est peut être vrai, rien de pire que d’essayer de parler comme Dark Vador 😉 : On a juste l’air ridicule et ça finit en fou rire !

À l’inverse, ce qui m’a aidé c’est de comprendre que la suggestion et l’hypnose consistait à transmettre des images et que l’imaginaire de la personne faisait le reste. J’ai donc essayé d’être plus précis et de mieux décrire l’image à laquelle je voulais que la personne pense, plutôt que de travailler sur la voix et ça a fonctionné !

Peut être que ce n’était pas le cas pour vous, mais d’imaginer moi-même les choses que je décrivais (comme la détente et le bien-être) m’a permis d’y arriver.

Par exemple sur la vidéo de Messmer (voir le post et la vidéo), on le voit faire un exercice dans lequel il fait croiser les doigts de son sujet, tout en lui demandant de tendre ses deux index en les écartant d’un centimètre. Il explique ensuite qu’une vis fait se rapprocher irrémédiablement les deux index jusqu’à les coller définitivement quand il compte jusqu’à trois. J’ai réussi à réaliser cet exercice lorsque j’ai vraiment fait un effort sur la description de la vis, sa taille, sa couleur, pas avant. Sur la vidéo, Messmer le réalise très vite et cela fonctionne en un claquement de doigts ! Autant vous dire que chez moi cela prend plus de temps et que je ne dois pas faire le décompte trop vite !
D’une manière générale, il faut quand même essayer de nombreuses fois avant de réussir, d’autant plus que cela dépendra de chaque sujet. La pratique, il n’y a donc que ça de vrai !

Pour la voix et le ton, il faut simplement chercher à parler un peu plus distinctement que d’habitude, en faisant des pauses et sans varier de ton ou de volume sonore. Le ton doit être le même du début à la fin. Il faut également bien articuler, pour que la personne sur laquelle vous faites l’exercice n’ait pas besoin de faire des efforts pour vous comprendre. Petit à petit, la personne sera gagnée par la torpeur.

Vous pouvez également lire sur le sujet le post Les 9 astuces pour en imposer lors de ses suggestions.

Et vous, avez-vous des astuces ou une expérience différente de la suggestion ?

20 Commentaires

  1. Salut ton blog est vraiment super je me suis beaucoup passionné pour l hypnose et j’aimerais essayer est ce que n’avoir que 12 ans est un handicape ? Pour la patience et l’entrainement ce n’est pas un problème

  2. Cc j’ai 12 ans, en tombant sur une page du Journal de Mickey où Messmer a été interviewer, j’ai été séduite par les pouvoirs de l’hypnose XD. J’ai lu toute la page, pour en apprendre plus. Cette nuit même, j’ai rêvée d’hypnotiser ma meilleure amie. 〽 Je suis super contente d’avoir trouvée ce site !!! J’espère en apprendre plus sur l’hypnose, et surtout bon travail pour ce blog franchement je te félicite !!!
    Bonne continuation !!!!!!!!!

  3. j’ai tjr rêvé de rencontrer une personne qui sait comment hypnotiser les gens juste pour lui poser 1073739378 question hhhh sur comment sa marche … ect mais dmg j’ai tjr pas eu ma chance de la rencontrer.
    pour ce que j’ai lu sut cet article buh ..!! j’ai pas tous pigé mais bon pouvee vous m’expliquer encore ??

  4. oui mais lorsqu on réussi ,comment fais t on pour arrêter notre hypnose ?

    • Je suppose qu’il faut poser ses mains sur la personne et lui faire comprendre que l’exercice est terminé tout comme les autres exercices ^^

  5. Salut j’suis Samuel et j ‘suis passionné par l hypnose je veux en savoir plus

  6. C’est super l’hypnose mais je trouve que c’est très dur. 🙁

  7. Bonjour,
    Je scrute le web depuis des jours à la recherche d’informations sur l’hypnose . Dieu merci, vous avez eu la bonne idée de creer ce blog !
    Après m’être faite avoir en m’inscrivant sur des sites proposant des « pseudos-informations » sur l’autohypnose, et envahissent à présent ma boite mail, sans compter ceux qui finissent avec un caractère commerciale ! looool
    En ce qui me concerne il ne m’est pas très intuitif pour la navigation, donc j’espère vraiment arriver à le lire en pas à pas.
    Bon et bien … je vai poursuivre ma lecture et … je vous tiendrai au courant .
    En tout cas, encore merci !
    Maryse

  8. Bonjour,
    Voila l’hypnose m’intéresse et j’aimerai savoir si il peut y avoir des risques pour la personne servant de cobaye ? J’aimerai aussi savoir si c’est vraiment long d’apprendre à hypnotiser car je compte m’entraîner sur ma petite soeur et je pense avoir déjà la confiance mutuelle donc si vous avez une approximation du temps d’apprentissage de l’hypnose sa m’intéresse 🙂
    Merci d’avance !

  9. Salut ! Merci beaucoup pour les articles du site ça m’a beaucoup aidée a comprendre certaine chose pas forcément évidente. En fait l’hypnose m’intéresse depuis longtemps mais cela ne m’est jamais venu a l’idée que je pourrais essayer… Mais après avoir vu une emission qui portait sur le sujet, j’ai voulu en savoir plus et je suis tomber sur votre site. Je me posais quelques question. Déja, où est-ce qu’on trouve les sujets ? c’est bien de s’entrainer, mais je ne suis pas sur d’en trouver un a chaque fois que je le voudrai. Ensuite si j’ai bien compris, le sujet (que j’aurais par miracle trouvée !) doit avoir une confiance en moi assez profonde pour être détendu. Les conditions ne sont donc que cette confiance et l’image que je veux transmettre au sujet ? Rien d’autre n’entre en jeux a par ça ? bon dans un sens tant mieux. J’ai d’autre question mais j’ai ecore beaucoup de lecture sur le sie alors on va voir si je trouve pas les réponses d’abord !
    Encore merci 😉

    • Salut Marine et bienvenue !
      Effectivement pour pouvoir t’entrainer, il va te falloir trouver des amis ou de la famille acceptant de se prêter au jeu et de devenir tes cobayes le temps d’une petite expérience.
      La confiance est très importante pour ta crédibilité et ton assurance. Ces éléments sont nécessaires pour développer la force de conviction nécessaire pour porter ton discours et obtenir l’engagement des personnes que tu hypnotise. Les mots que tu vas utiliser, ton débit seront tout aussi décisifs.
      Il suffit bien souvent de s’entraîner un peu afin de trouver des repères et des automatismes. Certains y parviennent très vite, d’autres mettent un peu plus de temps, mais rien d’insurmontable.
      L’hypnose de spectacle comme avec Mesmer utilise des méthodes très impressionnantes, l’hypnothérapie utilise d’autres méthodes pour hypnotiser, moins spectaculaires, mais très efficaces.
      Si cela t’intéresse, regarde par exemple les vidéos des cabinets publics de Kevin Finel sur l’interview de l’hypnothérapeute Céline Spreux : http://www.comment-hypnotiser.com/interview-celine-spreux/
      Dans tous les cas, tiens-nous au courant sur le blog de tes tentatives. 😉

    • Merci des infos ! je vous tiendrais au courent des nombreuses hontes que je vais me taper ! Avec des fou rire on verra si je progresse ! 😛

      Au fait merci d’avoir répondue aussi vite !

    • Avec plaisir !
      N’oublie pas de liker le site 😉

    • C’est fait Capitaine ! 😉

    • Sans vouloir te décourager l’hypnose n’est pas trop pratiqué par les femmes car elles ont une voix aigu :/ Et il est préférable d’avoir une voix grave …

    • Ne te tracasse pas, il en faut plus pour me décourager ! je n’est peut-etre pas la voix d’un homme mais j’ai une voix moins aigus que la plupart des femmes… Et qui ne tente rien n’a rien !

Laisser un commentaire