Apprendre l'hypnose ensemble pas à pas

comment-hypnotiser.com
rond

Le top 4 des questions sur l’hypnose

| 12 Commentaires

Hypnotiseur

Parce que l’hypnose suscite beaucoup d’interrogations, voici les réponses aux 4 questions les plus fréquentes.
Edit : vous pouvez également trouver une seconde liste de réponses aux questions fréquentes sur l’article de ce blog Allo docteur hypnose : Réponses aux questions fréquentes.

1. Qui peut être hypnotisé ?

En théorie, tout le monde peut être hypnotisé. 

En pratique, il faut toutefois être en bonne santé mentale, l’hypnose n’étant pas conseillée sur les sujets qui ont des troubles, les schizophrènes, etc.
Pour les autres, aucun soucis !
Toutefois, l’hypnotisation peut prendre plus ou moins de temps en fonction des individus. Pour certains, l’induction peut être très rapide, pour d’autres, cela demandera une plus grande préparation et une plus longue patience de la part de l’hypnotiseur. Si le sujet ne veut absolument pas être hypnotisé, ne veux pas y croire, ou tout simplement ne parvient pas à se détendre et à se laisser aller, alors ce sera très difficile !
L’hypnotiseur ne peut pas imposer une induction à quelqu’un qui n’en veut pas. L’hypnose est comme une danse, qui se pratique à deux. Plus la confiance est là, plus le sujet sera réceptif et détendu, plus l’induction sera efficace.

Contrairement à ce que croient souvent ceux qui disent que l’hypnose ne fonctionne pas avec eux, ce sont plutôt les personnes souffrant de troubles mentaux qui sont les plus durs à hypnotiser. Être hypnotisable n’est donc pas signe de faiblesse, mais plutôt d’un bon équilibre. L’hypnose fait majoritairement appel à l’imagination, les sujets doivent donc être capable d’imagination, c’est tout !

« Près de 80% des gens sont hypnotisables, à des degrés divers, par une technique ou par une autre. Cependant seulement 1% des sujets sont capables d’entrer en transe profonde, dite « somnambulique », dans laquelle l’hypnotisé peut garder les yeux ouverts, se mouvoir et se comporter apparemment comme dans son état habituel(…).
La possibilité d’hypnotiser un sujet de manière automatique et rapide intéresse aussi bien la psychologie appliquée, la médecine, la chirurgie, que les services secrets ou armées de tous les pays. Toutes les recherches qui ont été menées n’ont pas permis de découvrir des corrélations entre la réceptivité à l’hypnose et la constitution physique et psychique des individus. »
Source « Hypnose et autohypnose » par Lucien Liroy

Vous pouvez donc être rassuré, il n’existe pas de méthode automatique pour hypnotiser des foules ou des individus, cet état ne peut être atteint que si vous êtes totalement détendu et la détente est affaire de confiance (ce qui restera toujours une question de ressenti personnel) !

2. Qui peut hypnotiser ?

Même si vous n’avez aucune connaissance de l’hypnotisme, même si vous n’avez pas une voix idéale, tout le monde peut en théorie hypnotiser. Même en lisant tranquillement un texte d’induction.

Attention toutefois à mettre en confiance votre sujet !
En pratique l’hypnose n’est pas si simple, il faut garder son sérieux ;), ne pas avoir comme sujet quelqu’un de réfractaire à l’hypnose ou qui tiens absolument à vous prouver que cela ne marchera jamais sur lui, mais avoir un sujet sain, calme, consentant, installé confortablement dans un endroit paisible…
N’oubliez jamais que l’hypnose est obtenue par la détente du sujet et son relâchement plus que par la volonté de l’hypnotiseur !

Le sujet va probablement entrer en transe si vous persistez au moins quarante minutes. Et bien sur plus rapidement encore, s’il y est prédisposé et si vous êtes persuasif.

La preuve en est que vous pouvez même hypnotiser quelqu’un ou être hypnotisé par un enregistrement. Certains hypnotiseurs proposent d’ailleurs des séances d’hypnose, contre le tabagisme par exemple, à acheter sur CD. Les séances sont longues, elles invitent à la méditation et le sujet rentre petit à petit en transe (ou a l’impression de s’endormir) pendant une petite heure. Certaines personnes préfèrent d’ailleurs cette solution, pour le sentiment d’être plus en sécurité et plus détendu chez soi,  (comme en a par exemple témoigné Scopbag dans son commentaire du post « L’hypnose thérapeutique qu’est ce que c’est ?« ).

Le rôle de l’hypnotiseur est d’obtenir la collaboration de son sujet et de le mener progressivement à la détente en stimulant son imagination (par exemple « vous marchez sur une plage, vous sentez les fins grains de sable filer entre vos doigts de pieds au gré des vagues… »). L’imagination doit petit à petit prendre le dessus et absorber toute la concentration du sujet qui finit par lâcher prise et se détendre totalement.
Lire aussi sur ce sujet « La suggestion, comment ça marche ?« .

3. L’hypnose est-elle dangereuse ?

L’hypnose, que l’on nomme aussi « état modifié de conscience » est tout à fait naturelle, c’est un état dans lequel tout le monde se trouve à un moment ou à un autre, entre la rêverie et la somnolence, sans s’en rendre compte.
Rien à voir donc entre l’hypnose, qui consiste à recréer cet état par la détente et la parole, et les états modifiés par les drogues ou les médicaments.

Certaines vidéos ou démonstrations d’hypnose, comme il y en a quelques exemples sur ce site, peuvent impressionner, c’est d’ailleurs leur but, mais rassurer vous, quelque soit l’habileté ou l’expérience de l’hypnotiseur (de spectacle ou thérapeutique), personne ne peut obliger un sujet à faire des choses contraires à sa volonté profonde ou à son éthique. L’esprit critique continue de s’exercer et peut provoquer à tout moment le retour à l’état de veille.

Les personnes qui peuvent se faire abuser sous hypnose sont donc des personnes qui peuvent se faire abuser dans la vie de tous les jours et par n’importe qui à cause de prédispositions psychologiques, il s’agirait donc de cas particulier qui ne remettraient pas en cause l’hypnose à proprement parlé.

4. À quoi ça sert ?

Même si l’hypnose peut être un jeu ou un spectacle pour rigoler entre ami et passer un bon moment ou épater l’assistance en soirée grâce à une ou deux expériences, l’hypnose peut aussi avoir un usage plus médical.

Utilisée pour déstresser les patients avant une intervention par exemple, elle est dans certains cas utilisée directement en substitut d’anesthésiant chimique. Moins coûteuse, moins dangereuse (pas de surdose ou d’effets secondaires), cette solution ne peut toutefois pas être généralisée. Impossible par exemple de la pratiquer pour des interventions lourdes ou sur tout le monde. Bien souvent, l’hypnose est utilisée par le corps médical pour alléger les prescriptions médicamenteuses.
Lire à ce sujet le post « L’hypnose thérapeutique, qu’est ce que c’est ?« 

D’un point de vue plus léger, l’hypnothérapie est très utilisée en développement personnel ou pour traiter les troubles légers du comportement que l’on peut avoir, comme des phobies, un manque de confiance en soi, des troubles sexuels, une difficulté à parler en public, des insomnies, de l’angoisse…
L’hypnose étant de la pure détente, elle est très utile pour les problèmes qui ont besoins d’être dédramatisés !
Cumulée aux traitement médicaux, elle peut être d’une redoutable efficacité, comme dans le cas de douleurs.

Attention toutefois à ne pas se tromper : l’hypnose ne peut rien guérir ! Elle peut juste aider à être plus calme et plus détendu face à certaines situations. L’hypnose ne pourra donc jamais traiter la cause des problèmes (quelle soit physique ou psychologique), mais en atténuer peut être les symptômes. Ce n’est de plus pas une science exacte, certains y seront sensibles et seront contents de pouvoir en profiter, d’autres n’y seront pas sensibles.

En plus de ces différentes applications, l’hypnose peut simplement être vue comme un outil pour apprendre à mieux se connaître, comprendre son subconscient et ses différents comportements.

Dans tous les cas et contrairement aux images populaires que l’on en a (elle a fait fantasmer bon nombre de producteurs hollywoodiens), il faut se rassurer, l’hypnose n’est pas méchante, ce n’est finalement qu’un état de détente ! ;)

12 Commentaires

  1. Super article … très intéressant. .. J ai passé un super moment à vous lire et vais tenter l essai expériences. :) merci

  2. s’il te plaît
    je veux savoir dans combien de temps ont peut apprendre à hypnotiser

    • je suis navré pour la réponse qui a durée quelques mois mais sa dépend de toi parce que hypnotiser c’est comme du foot, on sais comment jouer au foot on peut jouer au foot et on joue au foot mais si on veut devenir pro on apprend du foot par des entraîneurs. l’hypnose si tu connais les régles tu sais comment le faire donc tu n’a pas besoin d’apprendre les bases, pour le faire il te faut une confiance en sois que si tu n’a pas doit la « forger » se qui peut prendre pas mal de temp… a moin d’utiliser un ancrage qui lui meme pour se faire doit un peu de confiance en sois… ensuite tu dois connaitre la « langue » par Ex tu dois savoir répondre si je te dis « quel métaphore tu utilise pour la dépendance…? »
      et enfin tu dois connaitre quelques inductions! commence par le plus simple style une qui peut durer 20mn après tu peut commencer a écrire tes propres scriptes… ensuite stv ouvrir un cabinet ou avoir un certificat il y’a des écoles hypnothérapeutiques et hypnotiques…
      d’apres toi sa peut te prendre combien de temp? :p

  3. Très bon article, très interessant

  4. Bonjour, je m’appelle Noé, j’ai 12 ans, et j’aimerai savoir si l’on peut hypnotiser des personnes plus  » grandes  » que soit. ( En âge… ) ? Mes parents par exemple, qui ont environ 45 ans.

    Merci de votre compréhension.
    Au revoir !

    • Salut Noé !
      Techniquement tu peux hypnotiser des personnes plus âgées que toi, c’est juste plus difficile pour les plus jeunes. D’autant plus qu’il faut bien maîtriser ce que tu fait.
      N’hésite pas à tenter les premiers exercices et à lire les commentaires du niveau 1, de nombreuses autres personnes ayant posé la question de l’âge.
      A très bientôt

  5. Bonjour, je viens vous voir parce que hier un ami a moi a appris a hypnotiser, et il nous a hypnotiser tous ( tous nos ami) et ya une fille sur lequel ca marche plus que tous le monde, et je voilais savor si c’est dangeureux de le faire trop ? Et vous demander:
    Quand on hypnotise on a juste a leur parler ou on doit se concentrer ou un truc comme ca ? ( j’ai cherché sur tous les sites des informations sur l’hypnose, votre site est le meilleur )

    • Merci Kezia ! :D
      L’hypnose est une technique qui permet de s’adresser directement au subconscient, un peu à la manière des rêves que l’on fait chaque nuit. C’est un état naturel que nous connaissons tous. Tout le monde est donc hypnotisable. L’hypnose n’est pas dangereuse pour le cerveau ou la mémoire, c’est juste un état de calme et de détente particulier. On ne risque donc rien à être hypnotisés souvent.
      L’hypnose est une question de confiance, c’est une relation particulière qui s’établit temporairement entre l’hypnotiseur et son sujet. Lors d’une hypnose, les personnes restent conscientes de ce qu’il se passe, elles ne subissent pas, mais acceptent de jouer le jeu. Si les suggestions heurtent leur sensibilité ou leur morale, elles sortiront d’elles même de cet état, comme lorsque tu te réveilles spontanément lorsque tu fait un mauvais rêve. Les exercices d’hypnose sont donc bienveillants, le but étant soit de passer un bon moment (pour l’hypnose de spectacle), soit de retrouver confiance et aller mieux (pour l’hypnothérapie).
      Si tu cherches à apprendre l’hypnose, tu es au bon endroit ! ;)
      Commence par lire l’article Apprendre l’hypnose, apprendre à hypnotiser, tu trouveras toutes les informations dont tu as besoin.
      Et surtout, tiens-nous au courant !

  6. Bonjour je m’appelle Florent, j’aimerais apprendre l’hypnose mais je ne sais pas par quoi commencer…

Laisser un commentaire

Champs Requis *.