Comment débuter (niveau 2) : 2 exercices à l’état de veille

 

Vous avez réussi les deux expériences proposées dans le niveau 1, passons maintenant à la prochaine étape.

Les mains soudées

Pour les exercices qui suivent, prenez bien le même sujet avec lequel vous avez réussi les deux exercices du niveau 1. Placez le debout face à vous et faites lui les injonctions suivantes :

“Tendez les bras devant vous, joignez vos mains, les doigts croisés.”

Montrez lui le geste en même temps. Fixez-le énergiquement entre ses deux yeux, entre ses deux sourcils.

“Raidissez vos bras et serrez vos mains fortement.”

Touchez lui le bras en partant de l’épaule jusqu’au mains et continuez votre discours :

“Serrez vos mains très fort, serrez-les le plus fort possible… Vos bras vont devenir progressivement et petit à petit de plus en plus raides… Vos mains se serrent, elles se serrent de plus en plus, vos bras se raidissent et vous concentrez sur cette sensation de raidissement… Vos bras deviennent de plus en plus raides, vos mains sont serrées, elles sont de plus en plus collées ensemble, serrées, de plus en plus serrées, très serrées…
Tout à l’heure vous ne parviendrez plus à les décoller tant elles sont serrées… Plus vous essaierez, plus vous aurez la sensation qu’elles se collent de plus en plus fort, vous les sentez se coller ensemble… Vos mains sont maintenant complètement collées, elles sont serrées, raides, collées…”

À ce moment là pointez votre doigt vers la racine des yeux de la personne et continuez à lui parler sans arrêter un seul instant de le ragarder dans les yeux et sans trembler (dans votre regard ou dans votre voix), vous pouvez même augmenter un peu l’intensité de votre voix :

“Maintenant, elles sont collées, impossible de les séparer ! Essayez, vous ne le pouvez pas… Plus vous essayez, plus elles se serrent… Essayez… Vous ne pouvez plus séparer vos mains, elles se serrent de plus en plus, de plus en plus, elles se collent et vous ne pouvez plus…”

Si tout va bien, votre sujet devrait normalement vous dire “P*****, je n’y arrive pas !” 😉
Vous pouvez maintenant lui dire :

“C’est très bien, n’essayez plus.”

Et en claquant des doigts :

“Vous pouvez séparer vos mains… Elles se séparent maintenant”.

Toute la difficulté de l’exercice consiste à bien “sentir” votre sujet. C’est à dire qu’il ne faut pas lui laisser trop de temps pour réfléchir si cela a fonctionné, pour qu’il n’ait pas le temps de trop essayer de séparer ses mains avant que vous ne lui ayez demandé de le faire. Ou alors, rallonger la période préparatoire et rendre plus progressif le passage dans lequel les mains se collent, si vous sentez que cela ne prend pas.

Dans tous les cas, il faut ne pas lui laisser penser qu’il a le choix, c’est pour cela que votre regard fixé dans le sien est important, il va le troubler, le mettre un peu mal à l’aise et lui rendre difficile la possibilité de se dérober. Comme c’est un exercice à l’état de veille, n’ayez pas peur d’être ferme dans vos injonctions.
Si tout marche séparez le rapidement, pour qu’il ait vraiment l’impression que c’est sur votre injonction que ses mains se sont séparées. Cela vous permettra de faire plus facilement les autres exercices et vous évitera des doutes !

La contracture

Placez vous maintenant à côté de votre sujet, qui est toujours debout. Avec votre main, vous prenez un de ses bras sous le coude et levez son bras tendu à l’horizontal. Au début, gardez votre main sous son bras, avant de l’enlever progressivement pendant que vous ferez les injonctions suivantes :

“Fermez votre poing… Gardez votre bras tendu, bien tendu le poing fermé… Tenez votre bras bien raide, raide comme une branche, une branche solide.”

Enlevez votre main et laissez le tendre son bras seul. Touchez le ensuite de l’épaule à la main, tout en lui demandant de vous regarder dans les yeux :

“Regardez moi dans les yeux, fixement et tendez votre bras qui devient raide, de plus en plus raide… Vos muscles se contractent, tout votre bras devient raide et vous sentez tous vos muscles qui durcissent et rendent votre bras de plus en plus raide… Vous sentez cette sensation de raidissement et votre bras devient raide de plus en plus raide et tout à l’heure vous ne parviendrez plus à le plier… Plus vous essaierez de le plier, plus il deviendra raide, contracté, complètement immobile et rigide… Maintenant essayez, vous n’y parvenez pas, votre bras reste raide, contracté, rigide, quoi qu’il arrive, il reste raide, complètement raide… Essayez, vous ne le pouvez plus… Il vous est complètement impossible de plier le bras… Plus vous essayez et plus il devient raide, complètement raide, rigide, solide, immobile… Essayez, vous ne le pouvez plus, il est raide et impossible à plier…”

Quand la personne manifeste le fait qu’elle n’arrive plus à le plier, faites comme dans l’expérience précédente :

“C’est très bien, n’essayez plus.”

Et en claquant des doigts :

“Vous pouvez plier votre bras, il se détend, s’assouplis complètement, s’assouplis… Il se plie maintenant”.

Lorsque ces deux exercices ont fonctionnés et que vous avez réussi, bravo, vous pouvez déjà être fier de vous !

Entraînez-vous maintenant à maintenir de plus en plus longtemps votre sujet avec le bras tendu ou les mains collées, pour exercer votre volonté et pour que votre sujet se rende bien compte qu’il ne peut rien contre votre demande de tendre le bras ou les mains. Plus il pensera cela, plus il sera facile pour vous de reproduire des exercices avec lui.

Vous pouvez maintenant multiplier les exercices de contracture, en faisant serrer un objet, en contractant les jambes de telle sorte que le sujet n’arrive plus à se lever de sa chaise sur laquelle il était assis, en lui demandant d’avoir les jambes jointes et serrées…
N’hésitez pas à agrémenter vos inductions de gestes évocateurs, comme poser une chose particulièrement lourde sur ses jambes pour qu’il reste assis, faire le geste d’appuyer fort, ou visser et serrer des boulons, comme peux le faire Shark Hypno dans sa vidéo.
Ces gestes peuvent être répétés et peuvent aider le sujet à imaginer plus vite.

Vous pouvez maintenant passer au niveau 3 : Exercices entre veille et sommeil.

74 réflexions au sujet de “Comment débuter (niveau 2) : 2 exercices à l’état de veille

  1. Il est vraiment tard pour répondre je m’en excuse , je vient de tombe sur ce site , il faut que vous sachiez que lorsque le “sujet” est en hypnose , malgré qu’il puisse vous obéir il reste conscient , alors jamais un hypnotisé ne fera quelque chose compromettante pour sa santé , par exemple si tu lui fait croire que tu lui donne un pistolet , et que tu lui demande de tirer sur quelqu’un , il le fera pas , ou il ne sera même plus hypnotisé .

  2. c’est trop bien continuer comme ça vous êtes super MEGA GIGA TROP BIEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. bonjour je m appelle nawel j ai dix ans j aimerais savoir les main soude j ai commence aujourd hui et j aimerais savoir ca preendra combien de temps svp

  4. bonjour j’ai 12 ans et j’ ai réussi a le faire sur ma soeur de 9 ans que les mains soudées…
    j’ai aussi réussi les 2 chutes mais pas la contracture …
    quelqu’un peut m’epliquer pourquoi???
    merci d’avance

    • Bonjour
      J ai essayé sur mon père sans passer à la 1 étape car trop lourd de lui coller les mains rien ne s est passé pourquoi
      Il ne croit pas en l hypnose
      Merci de répondre

  5. Bonjour, je cherche à épater mes amis en leur montrant que ça peux marcher, mais j’ai quelques soucis, âpre avoir essayer plusieur fois la première chute, j’ai réussi et je réussis tout le temps maintenant, et une astuce pour ceux qui n’y arrive pas : n’hésitez pas à appuyez fort avec vos mains; en avant, j’y arrive aussi, mais plus difficile, la personne se sent attiré mais moins, elle perd l’équilibre mais peux. Par contre le niveau 2.. je sèche, j’arrive pas à lui collés les doigts, je lui colle je fais bien tout, et il les enlève super facilement… Je voulais vous demandez si il est possible de vous rencontrez via Skype ou quelque chose comme ça, que vous puissiez m’aider pour le niveau 2 et me coacher un petit peu, je pense que ça m’aiderai.

  6. Cc a tous j’ai eu mon premier volantaire hier soir jai commencer par lui expliquer c’est quoi l’hypnose pour pas quil stress puis je lui est demander de fixer un point que jai fait puis jai comancer par la main aimantee les doight qui se raproche ca a marcher direct apres jai continuer avec les doigt coler (tu te souvien de l’odeur d’une colle …………ect ca a macher la main molle aussi puis depuis que jaei comancer jai pas arreter de le fixer dans les yeux ce qui me stress un peu c’est qui cest vite senti fatiguer jai essayer sur la chaise vesse coller et la main le doigt sur le nez sa a marcher puis jai rersayer les vesse oui et le reste sa plus fonctionner pk je n’arrive pas a comprendre encore jai filmer pour revoir tout ca ma question est cest normal que la personne soit fatigue pui il ma dit que ca lui piquer les yeux comme si cest paupiere etait lourde et yeux un peu rouge ???aider moi a comprendre merci kiss

    • Salut Goua, effectivement l’hypnose fatigue beaucoup.
      Tout le monde n’est pas sensible de la même manière et certaines personnes avec qui tu fera tes exercices se fatigueront plus vite. Tu dois donc être très attentive à leur bien-être. Si tu sens que la personne fatigue tu peux abréger ton exercice et lui proposer une pause ou de recommencer une autre fois. Il ne faut pas forcer à tout prix, sinon la personne ne prendra plus de plaisir à réaliser les exercices avec toi, elle en aura clairement marre et sera moins réceptive, moins attentive à ce que tu dis. C’est peut-être la raison de l’échec de ton dernier exercice, c’était peut-être l’exercice de trop.

  7. Bonjour, l’hypnose m’intéresse beaucoup je voulais savoir une chose!
    Si l’on ne peut pas faire des choses que le “sujet” ne veut pas comme: sauter d’un pont alors comment peut on lui faire toucher ou porter une migale (exemple) dans ses mains alors qu’il ne le veut pas?

  8. Salut, j ai reussi le niveau 1 mais pour le niveau 2 j y arrive j ai essayer plusieur fois mais ca marche pas est ce que vous avez une astuce pour le 1 du niveau 2 ?
    Merci d avance

  9. J’ai réussie le niv 1 mais le 2 est un peu dur j’ai essayé plusieurs fois le premier exercice
    Et sa n’a pas marché mais la personne a qui j’ai fait le tour a dit que il a eu une diffilculter
    A décoller les mains. PS:C’est quoi la racine des yeux??

  10. quand je fais de l’hypnose sur mes potes je ne sais jamais si j’ai vraiment réussi et dans les explication il est vraiment obligé de dire au mots pres tout sa ou c’est juste la manipulation qui compte ?

  11. salut , merci pour toutes ces explications aussi explicite les une que les autres.
    Ma question est la suivante peut-on exiger d’un sujet hypnotisé de faire des avoeux, de replonger dans son enfance pour nous donner un certain nombre d’information à son sujet, ou de nous donner quelque chose qu’il refuserait de donner s’il n’était pas en transe.
    j’avoue que lire votr site me pousse à me surpasser d’avantage et merci dr vous sacrifier pour tous les novices à l’hypnose.

    • Salut Max,
      non, il n’est pas possible de pousser quelqu’un à faire quelque chose qu’il ne désire pas sous hypnose. Les termes utilisés sont souvent trompeurs. En effet, lorsque l’on parle de sujet “endormis” sous hypnose, en réalité il n’en est rien car une personne hypnotisée n’est pas endormie, mais dans un état de conscience plus aigu. Sous hypnose, vous entendez tout ce que l’on vous dit, vous êtes conscient de ce qui se passe autour de vous. Lorsque l’on est hypnotisé, c’est uniquement parce qu’on le souhaite. Etant totalement conscient, une personne hypnotisée est toujours libre de se réveiller quand elle le désir si l’une des choses demandée n’est pas conforme à ses valeurs. L’hypnose n’est donc pas un outil de manipulation, mais d’exploration d’une partie de soi que l’on ne connait pas très bien, la nuance est de taille !
      Pour approfondir, regarde la vidéo suivante (Sous hypnose, on ne perd pas sa volonté) : https://www.comment-hypnotiser.com/sous-hypnose-on-ne-perd-pas-sa-volonte.html

      En ce qui concerne les souvenirs, maintenant, il faut faire attention, car là aussi les impressions peuvent être trompeuses. Sous hypnose on ne peux pas retrouver une réalité perdue, uniquement ce dont on se souvient de cette réalité (désormais modifiée). Je t’encourage à lire sur ce sujet l’article suivant sur un cas concret utilisé lors d’un procès (L’hypnose ne permet pas de retrouver la mémoire, mais d’oublier) : https://www.comment-hypnotiser.com/l-hypnose-ne-permet-pas-de-retrouver-la-memoire-mais-d-oublier.html

      J’espère que ces éléments t’aurons permis de mieux comprendre les mécanismes psychologiques à l’oeuvre en hypnose.
      A bientôt 😉

    • Salut, avant d’essayer sur qui que ce soit j’ai voulu être moi même hypnotiser a l’aide de vidéo cependant aucune n’a fonctionné, auriez vous des vidéos a me conseiller ?

  12. coucou je m’amuse a hypnotiser par video jai commencer ya deux jours et jai fais ma premiere video pour expliquer ce qu’est l’hypnose!
    Venez me voir sur youtube en tapant Christine Duperray et regarder la premiere video!abbonner vous a ma chaine et donner moi des conseils pour la suite merci!

  13. bonjour , je voudrait savoir si vous pouvait me répondre parce que j ai pas très compris pour les mains souder par ex pour regarder dans le yeux ses obliger ?

    réponder moi vite svp

    mrc de votre comprhension

    • Regardez dans les yeux n’est pas obligatoir.
      C’est un cliché, et une des plus anciennes aides pour induire l’hypnose. L’hypnotiseur tient un objet et demande au sujet de fixer son regard dessus. Le plus communément, c’est un pendule que l’hypnotiseur balance devant le sujet. Également populaire : le cercle contenant une ligne allant en spirale, qui peut donner le vertige ou vous faire sentir comme aspiré par un aspirateur. D’autres utilisent une bougie, demandant au sujet de fixer la flamme vacillante. 

    • Salut Weicker,
      une contracture, c’est le fait de contracter tes muscles, par exemple lorsque tu fermes le poing fermement, tu contractes ta main.
      Dans cette exercice, il s’agit de demander à ton sujet de crisper la totalité des muscles de son bras, de telle manière qu’il croie qu’il n’est plus possible pour lui de le plier. Tu dois donc lui demander de durcir les muscles de son bras aussi fort qu’une barre de fer. L’important dans cet exercice n’est pas la contraction des muscles à proprement parler, mais le fait que ton sujet réalises ce que tu lui demande et se plie à ta volonté. Tu pourrais par exemple lui demander de rester assis sur une chaise et devenir tellement lourd, qu’il ne parvienne plus à se relever.

    • Non, ton sujet ne vas pas rester éternellement les doigts collés. Au bout d’un certain temps, il parviendra par lui-même à écarter ses doigts. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas le laisser trop longtemps dans cette situation et lui intimer rapidement de décoller ses doigts. Ainsi il aura toujours le sentiment que c’est tes paroles qui agissent.
      Lorsque tu lui dit que ses doigts resteront collée, c’est une petite part de bluff.

  14. Salut je voulais savoir si on pouvait un fois endormie réveiller le sujet dans un “etat second” pour le fair alluciner ou meme contrôler se fait et geste ???

    • Salut Kelly,
      merci pour ton message.
      Désolé, mais je ne pourrais pas te répondre sur ton problème précis. L’hypnose n’est peut être pas la solution dont tu as besoin et n’est peut être pas conseillée dans ton cas.
      Il te faut impérativement consulter un professionnel de santé pour lui demander son avis et obtenir son autorisation à pratiquer l’hypnose, j’ai peur en effet que cela ne puisse entrainer des problèmes plus conséquent chez toi et que tu ne parviennes pas à les gérer. L’hypnose n’est en effet pas conseillée avec certains troubles de la personnalité. Va donc voir un professionnel qui sera de bien meilleur conseil qu’un blog comme celui-ci, qui n’est dédié qu’a de petits exercices ludiques d’initiation.
      J’espère en tout cas que tu parviendras à surmonter tes soucis.

  15. Bonjours, je n’y arrive pas tres bien enfin j’ai pas vraiment esseyer mais je n’arrive pas a progresser je me bloque defois dans mes mots je n’arrive pas a trouver se que dire a la suite j’esseye de l’apprendre pas cœur mais je veut le faire Sans .. Faut il aussi vouvoyer la personne ou on peut tutoyer ? Merci d’avance

    • Que tu vouvoies ou que tu tutoies ne changera rien, fait en sorte d’être à l’aise.
      Commence par le niveau 1.
      Tu n’es pas obligé d’apprendre par coeur, ce ne sont que des suggestions.
      Encourages toi à le faire sérieusement si tu veux y arriver.
      Et tiens nous au courant de tes progrès 😉

    • Salut Maxime,
      tu peux dire ce que tu souhaite, ce qui compte c’est d’avoir le rythme, la progression et la continuité dans ce que tu dit.
      Si tu as des difficultés, je t’invite cependant à apprendre ton discours avant de commencer, tu n’auras ainsi aucune hésitation, tu connaîtras bien la progression et tu pourras te concentrer sur ton sujet et ses réactions, plutôt que de réfléchir sans cesse à la prochaine phrase.

      L’hypnose est une affaire de confiance, il faut donc que tu aies une confiance totale en toi et en ce que tu dit. Apprends donc ton texte et entraîne-toi à le dire, par exemple devant un miroir. Quand tu penses connaître ton discours, tu peux à ce moment là essayer avec quelqu’un.
      Relis également le post suivant : https://www.comment-hypnotiser.com/9-astuces-pour-ses-suggestions.html

      En tout cas ne désespère pas, il faut t’entraîner et essayer plusieurs fois avant d’y arriver.
      Certains y arrivent du premier coup (comme Ninou dans les commentaires ci-dessus), mais c’est plutôt rare !

    • Merci pour le commentaire. Effectivement vous avez raison, mais cela prend du temps et il faut un minimum de savoir faire pour que cela soit regardable 😉
      En tout cas n’hésitez pas à proposer des vidéos si vous en trouvez des biens.

    • Non vous pouvez dire ce que vous souhaitez, ce qui compte c’est d’avoir le rythme, la progression et la continuité dans ce que vous dites. Ce qui est inscrit dans cet article n’est qu’un exemple, une suggestion pour vous aider.

  16. Bravo Ninou !
    Il faudrait maintenant que tu essayes avec d’autres personnes pour voir si tu y arrives aussi. Tiens-nous au courant de tes avancées et n’hésites pas à nous donner des conseils si tu trouves que certaines choses fonctionnent mieux que d’autres.

  17. J’ai réussi du 1er coup , avec mon papa ! Il m’a juré sur ça vie qu’il n’arrivais vraiment pas a décoller ces mains et il etait limite choqué car normalement il ne croit pas à ces choses là !

  18. moi je commence par le tour des doit mais pas avec la visse mais avec des aiment les doit qui se rapproches sa marche mais j ai beau leur dire leur doit ne se colle pas et il me dise que les doit qui se rapproches ces musculaire ;aidé moi :/

    • Je pense que tu veux aller trop vite dans ton induction. Prépares peut-être plus le terrain et la détente de ton sujet avant de commencer le rapprochement des doigts et surtout entraine-toi bien avec les étapes du niveau 1.
      Essaye plusieurs fois pour entrainer ton discours et ton intonation et peut être avec plusieurs sujets différents, certains seront plus réceptifs que d’autre. Moi par exemple avec certains, je n’arrive pas du tout, pourtant ils jouent bien le jeu, mais pas moyen…
      En tout cas ne te décourage pas, si les doigts de tes sujets se rapprochent, c’est déjà bon signe, en effet, ils ne luttent pas pour te taquiner !
      Tiens nous au courant.

    • En faite c normal c musculaire effectivement donc même sans rien dire les doigts vont se rapprocher par contre tu peux essayer avec les mains tendues devant soi et la uniquement ta parole et tes capacités te permettront de rapprocher ou coller les mains

Laissez un commentaire !