L’hypnothérapie chez l’enfant et chez l’adolescent

L’hypnothérapie chez l’enfant est un outil intéressant mais qu’il est important d’utiliser avec parcimonie. Au départ, le tout-petit est influencé par ses parents qui façonnent son comportement. Il développe grâce à cela certaines tendances vers des habitudes positives ou négatives. Lorsqu’il commence à faire des rencontres grâce notamment à l’école, aux amis, aux rencontres avec d’autres adultes, aux médias, ses apprentissages peuvent sérieusement être influencés. Il peut donc y avoir une perturbation dans son comportement, dans son expression et parfois même son aptitude à réussir dans la vie.

Le rôle de l’hypnothérapie chez l’enfant

L’hypnose peut accompagner l’enfant dans son plein épanouissement. Elle va lui permettre d’être en harmonie avec lui-même de manière à influencer positivement son développement et son avenir.

Cependant, l’hypnothérapie doit impérativement être pratiquée en cabinet, auprès d’un professionnel reconnu. Les enfants ayant une plus grande sensibilité, leur accompagnement doit être mené dans la plus grande douceur.

Certains estiment que l’hypnothérapie n’est à conseiller qu’à partir de 4 ans. De mon côté, cela me semble encore jeune et je pense qu’il est préférable d’attendre les 10 ans de l’enfant. Dans tous les cas, prenez conseil auprès de votre médecin de famille.

Avec quelques séances d’hypnothérapie, l’enfant qui a des difficultés à s’assumer reprendra confiance en lui, apprendra à s’accepter et passera le cap de l’autonomie en se démarquant des préoccupations de ses parents et des autres adultes. Sortir du poids des contraintes extérieures, pour développer sa force intérieure.

L’hypnose offre à l’enfant et à l’adolescent un cadre dans lequel ils peuvent se construire progressivement, en accord avec eux-même. Tous prendront du plaisir à être en même temps acteur et spectateur du développement dont ils sont capables.

Le champ d’action de l’hypnothérapie chez l’enfant

L’hypnose peut permettre de résoudre des problèmes comportementaux, mais aussi réguler certains mauvais réflexes :

  • Les problèmes d’attention.
  • La résolution du « Pipi au lit ». Lorsque l’enfant n’arrive pas à trouver une solution par ses propres moyens, quelques séances d’hypnose peuvent s’avérer salvatrices.
  • L’hyperactivité des enfants, qui peut entrainer un manque criard de concentration et donc de compréhension et d’analyse.
  • Le handicap scolaire peut également être régulé par l’hypnose, notamment pour les enfants qui ont des difficultés de compréhension et du stress quant aux impératifs de la vie scolaire.
  • La gestion de la période de puberté. C’est un outil important pour cette période sensible pendant laquelle les jeunes perdent souvent le contrôle et le sens des réalités.
  • La concentration de l’adolescent qui approche de sa maturité sans être capable encore de se poser et de gagner en assurance.
  • La préparation des examens, concours et contrôles, afin de laisser tomber la pression et trouver une certaine sérénité.

L’avantage de l’imagination de l’enfant et de l’adolescent

Grâce à l’imaginaire des jeunes sujets, une multitude de possibilités peuvent être envisagées. Le cerveau de ceux-ci offre des approches de communication diverses et une capacité d’apprentissage plus rapide avec des éléments d’assimilations pris dans son environnement immédiat d’existence.

C’est un réel avantage pour l’hypnothérapeute qui est en présence d’un imaginaire de facilité, de fluidité, d’envie de réussir… La capacité d’imagination de l’enfant peut aisément le transporter dans les lieux où il est pourtant difficile de s’y sentir bien, en accord avec les autres. Cette capacité que possède l’enfant favorise l’installation des « interrupteurs de crise » par redirection du comportement, dès lors qu’il aura compris le pourquoi de ses difficultés.

L’hypnothérapie proposée par les hypnothérapeutes est un outil fabuleux pour retrouver la confiance en soi.
L’hypnose de type “spectacle” peut en revanche s’avérer catastrophique sur les enfants. Ne pratiquez donc pas n’importe quoi, n’importe comment et surtout pas sur les plus jeunes ! 
Pour en savoir plus, lisez l’article Hypnose et enfants.

Laissez un commentaire !