L’hypnose thérapeutique, qu’est-ce que c’est ?

“Installez-vous confortablement, inspirez profondément, respirez calmement et profondément, vous vous détendez et vous concentrez sur votre respiration, sur l’air qui rentre et sort de vos poumons.”

Par une voix douce et confiante, celle de l’hypnothérapeute, vous venez de commencer une séance d’hypnose. Les yeux mi-clos, vous inspirez profondément et à chaque expiration lâchez prise et vous détendez jusqu’à rentrer lentement, à votre rythme, en transe hypnotique.

Si vous vous pliez à ces exercices, c’est parce que vous avez des petits ennuis de santé, de confiance en vous, des comportements que vous souhaitez corriger ou encore que vous souhaitez arrêter de fumer avec une méthode différente. Vous aviez peut-être des douleurs lombaires depuis une opération et vous aviez beau avoir essayé la sophrologie, fait des séances de kiné, augmenté votre dose de médicaments, rien n’y a fait, avant que vous vous décidiez à tenter l’hypnose thérapeutique.
Quand l’hypnothérapeute vous a demandé lors d’une séance d’alterner entre des sensations désagréables liées à vos douleurs et des sensations agréables, avant de faire concentrer toute votre attention sur un état neutre, situé entre les deux types de sensations et dénué d’émotions, vous avez un temps oublié vos douleurs et aspiré à rester dans cet état de détente totale et de bien-être.

Cet état de transe hypnotique, ni sommeil, ni envoûtement est un état d’hyperconscience qui vous permet de visualiser vos émotions avec plus d’acuité et de modifier vos pensées, comme vos perceptions, dans le sens qui va vous permettre de vous sentir mieux.
La douleur dans votre dos, elle, ne va pas disparaître complètement d’un coup de baguette magique, mais elle aura été atténuée un temps, vous donnant un répit bienvenu et vous apprenant à mieux maîtriser vos émotions et réactions lorsque celle-ci reviendra assombrir votre quotidien.

Que vous ayez des douleurs de dos, comme dans l’exemple ci-dessus, ou d’autre type de troubles réguliers ou non, l’hypnose peut vous apporter beaucoup. L’hypnose, cet état d’hyperconscience, va en effet vous permettre d’accéder à des zones de votre conscience qui ne sont pas forcément stimulées au quotidien par nos activités classiques et d’activer des zones physiques du cerveau habituellement délaissées. Sous imagerie cérébrale, le cerveau fonctionne différemment lorsqu’il est hypnotisé et les zones stimulées seraient les mêmes que sous morphine dans le cas de traitement de douleur.

L’hypnothérapie a toutefois ses limites. Tous les maux ne peuvent pas être traités, tous les traumatismes que vous avez vécus ne peuvent pas être surmontés sous hypnose et tout le monde ne peut pas être hypnotisé. En effet, ceux qui intellectualisent trop et veulent rester dans le contrôle quoi qu’il arrive, ont peu de chance d’y parvenir. Si malgré vos problèmes, vous consultez parce qu’un proche ou votre médecin vous l’a conseillé, mais vous n’y croyez pas trop et venez à reculons, alors vous ne pourrez pas être hypnotisé. L’hypnothérapeute propose des exercices qui peuvent aider, mais ces exercices, c’est au patient de les réaliser et l’hypnothérapeute ne pourra jamais vous y forcer.

Si vous êtes prêt à être apaisé et à lâcher prise pour entrer dans la détente en présence de l’hypnothérapeute, alors de nombreux problèmes pourront être abordés et soulagés en fonction de vos besoins. Douleurs chroniques, phobies, addictions, troubles du comportement alimentaire, troubles émotionnels, douleurs “fantôme” dues à un membre amputé, ou simplement atténuer l’anxiété avant une opération chirurgicale, l’hypnose peut être un précieux outil au service du monde médical et de votre mieux-vivre. L’Académie de médecine la juge par exemple pertinente pour les gestes invasifs chez l’enfant et l’adolescent et contre les effets secondaires des chimiothérapies.

En anesthésie, l’hypnose est utilisée au CHU de Liège depuis une vingtaine d’année par le professeur Marie-Elisabeth Faymonville, pour environ 7000 interventions. À l’image de Liège, l’hypnose s’est très largement popularisée dans les hôpitaux français.

“Plus détendus, les patients consomment moins de médicaments après l’opération, ils récupèrent plus vite et l’hospitalisation dure moins longtemps. La technique fait des miracles sur les enfants, parce que plus sensibles, ils possèdent un imaginaire plus développé et une capacité à s’évader bien plus élevée.”

Assurait par exemple l’anesthésiste Imelda Schwartz-Haehnel du pôle mère-enfant de Colmar, dans l’hebdomadaire Le Point du jeudi 30 mai 2013. Dans le même article étaient cités également les exemples d’une clinique de Bretagne opérant désormais exclusivement sous hypnose, ou de la fondation Apicil contre la douleur, ayant débloqué des fonds pour la diffusion de l’hypnose dans les services médicaux d’Aix-en-Provence d’ici à 2014 et la formation de 800 soignants.

L’avantage principal de l’hypnose ? Pas d’effets indésirables !

Si vous cherchez un praticien diplômé, vous pouvez consulter le site de la Confédération francophone d’hypnose et de thérapies brèves : www.cfhtb.org, la faculté de médecine de Paris-VI délivrant par exemple un diplôme universitaire d’hypnose médicale.

Tous vos commentaires sont bien évidement les bienvenus pour partager avec nous vos expériences ou vos conseils ;).

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez également consulter le livre de Jean-Marc Benhaiem, du Centre de traitement et de prévention de la douleur de l’hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt, cité dans le même article du Point et dont le lien se trouve ci-dessous :

Ce post reprend les contenus de l’excellent article “L’hypnose thérapeutique fait des miracles” de l’hebdomadaire Le Point n°2124, faisant lui-même partie d’un dossier sur les médecines parallèles intitulé “Les sept autres médecines qui marchent” écrit par Audrey Lévy et présentant l’hypnose, l’acupuncture, la méditation, le qi-gong, l’ostéopathie, le shiatsu et le tai-chi.

2 réflexions au sujet de “L’hypnose thérapeutique, qu’est-ce que c’est ?

  1. J’ai testé l’hypnose par mp3 pourun probleme d’ejaculation precoce. j’ai achete le fichier sur internet apres avoir lu sur un forum que c’etait efficace sans savoir si c’etait bidon ou pas. Finalement je l’ai quand meme achete. Après 4 ecoutes cela commence a faire effet meme si ca pas completement disparu. le fichier dure environ 30 min et l’hypnotiseur explique de respirer profondement, se detendre …etc je m’endors ensuite et me reveille a la fin sans savoir si ca a marche ni savoir ce qu’il a dit. mais j’ai remarqué un changement avec ma femme, en tout cas une amelioration. Dans tous les cas je ne serais jamais aller consulter et n y croyais pas vraiment. Peut etre que maintenant j’irais, mais pas pour n’importe quel problème cela reste genant.

Laissez un commentaire !