PNL : Comment les Simpsons et la PNL vont changer votre vie !

Vous venez de vous prendre la tête avec votre chef ?
Vous vous sentez mal après une discussion ?
Vous avez un sentiment négatif, une impression d’avoir foiré quelque chose, et c’est en train de vous miner le moral ?
Vous avez reçu une droite verbale qui vous met au tapis ?

Alors stoppez tout et découvrez l’astuce indispensable qui va vous faire aimer définitivement la PNL !

Les choses ne se sont pas passées comme vous le vouliez et vous êtes embarrassé, malheureux, vous ressassez sans arrêt la scène dans votre tête et plus vous revivez ça, moins vous êtes sûr de vous.

Arrêtez tout ! Ce dont vous vous souvenez n’est pas ce qui s’est exactement passé.

Comme nous l’apprend en effet la PNL (lire également l’article “PNL : qu’est-ce que c’est ?”), ce que l’on mémorise n’est pas la réalité, mais seulement une perception de celle-ci. Les personnes présentes avec vous ont d’ailleurs peut-être un souvenir différent du vôtre.
Votre cerveau a en effet filtré toutes les informations qu’il a reçues et n’en a gardé qu’une partie, déformant, archivant et classant tout cela comme il peut. La perception de la scène telle que vous l’imaginez maintenant n’est donc pas exactement le reflet de ce qu’il s’est passé avant. Il s’agit d’une image mentale que vous vous en faites. C’est donc une construction de la réalité qui vous est entièrement personnelle, le postulat de base de la PNL.

Cela implique que votre cerveau a pu faire des erreurs d’interprétations, a peut-être supprimé des informations qui permettaient de tempérer une impression. Il  a également peut-être déformé ou amplifié ce qu’il croyait important pour vous, comme une attitude qui a pu sembler méchante ou hypocrite, mais qui n’était peut-être pas chargée de mauvaises intentions. Malheureusement vous vous bloquez maintenant sur ce détail mal interprété en le prenant pour la réalité. Et c’est une réaction en chaîne, puisque vous vous mettez à tout réinterpréter à partir d’une vision de départ erronée.

Vous avez d’ailleurs déjà du être confronté à ce genre de situation ou une troisième personne témoin de la scène vous dit, “Mais non, tu ne devrais pas le prendre comme ça, c’est pas méchant”. Cela nous démontre que chacun interprète différemment les événements réels. Personne n’a le souvenir de la réalité exacte des événements, seulement une représentation partielle ou déformée de celle-ci.

Lorsque vous ressassez un souvenir désagréable,  il vous faut donc dédramatiser ! 😉
La réalité est surement plus nuancée que ce que vous croyez.

Et la PNL dans tout cela ?

La PNL analyse justement la manière dont chacun d’entre nous programme ses souvenirs et ses perceptions pour les transformer en comportements. En effet, notre environnement, le monde réel, nous donne constamment une foule d’informations que nous filtrons selon nos valeurs, auxquelles nous réagissons et que nous retranscrivons sous forme d’états d’esprit, d’actions et de comportements. Des éléments interprétés comme négatifs auront tendance à nous rendre tristes ou négatifs.

La PNL parle de programmation. A la manière d’un ordinateur, vous archivez constamment les informations comme des fichiers, que vous classez par priorité, regroupez, réécrivez ou supprimez, ce qui revient à programmer sans arrêt votre esprit. Naturellement et sans vous en rendre compte, vous faites de la programmation mentale, de la PNL. Il n’y a que vous qui avez la main, que vous qui maîtrisez ce que vous pensez et la manière dont vous le faites. Vous êtes donc totalement maître de la programmation de votre esprit et donc de votre comportement ! Ce ne sont pas les autres qui peuvent positiver et être heureux à votre place, mais la PNL peux vous y aider.

La PNL est un ensemble d’outils qui vous permet simplement de reprogrammer votre esprit quand vous le souhaitez et d’être maître de votre programmation interne.
Sans le savoir, il vous arrive d’ailleurs déjà de vous reprogrammer, par exemple lorsque vous regardez une comédie à la télévision pour vous mettre de bonne humeur après une dure journée : c’est déjà une méthode de PNL !

Ne l’oubliez donc jamais, positivez ! 😀

Le petit exercice de PNL à pratiquer à chaque fois que vous ressassez un mauvais souvenir

Tentons ensemble un exercice de PNL tout simple, une astuce que vous pouvez réutiliser à volonté et qui peux changer positivement votre vie. Une petite méthode pour reprogrammer rapidement votre esprit, dédramatiser une situation et positiver !

Il va vous falloir revivre mentalement la scène négative, mais cette fois-ci, non plus en subissant vos souvenirs, mais en essayant d’être plus objectif, moins dans l’émotion, en accepter de voir les choses.
Pour faire cela vous allez devoir prendre de la distance par rapport à vos souvenirs et ne pas revivre la scène dans votre peau à vous, mais dans la peau d’un spectateur, d’une personne neutre et détachée du sujet de dispute. Vous mettre dans la peau d’un spectateur en retrait, qui assiste à tout ça sans prendre parti pour l’une ou l’autre personne va vous permettre de ne pas monter dans les tours, de garder votre calme et d’analyser beaucoup plus sereinement les choses qu’en subissant vos émotions.
Vous êtes le maître du jeu et vous ne subissez pas !

Ajoutons maintenant un peu de fun pour dédramatiser tout cela et reprogrammer la scène. Endossez pour cela le rôle d’un réalisateur qui a les plein pouvoir et revivez cette scène comme si vous la regardiez à travers votre télévision, en modifiant tout ce que vous souhaitez. Par exemple changez les acteurs et utilisez à la place des personnages de séries pour rejouer ce moment !

Pensez aux Simpsons, devenez Homer et votre interlocuteur Bart, ou alors Marge et Lisa. Rejouez mentalement les dialogues en utilisant leurs voix et repassez-vous la totalité de l’incident sous forme d’un dessin animé. Plongez-vous tête la première dans l’exercice en vivant l’expérience à fond, imaginez des personnages secondaires burlesque, une musique de dessin animé, des expressions exagérées, des faux rires enregistrés. Vous allez voir, c’est radical ! 😉

En faisant cela vous reprogrammez votre souvenir et lui enlevez une bonne partie de sa charge émotionnelle. Plus vous ferez l’exercice, moins vous subirez ce souvenir et plus vous relativiserez et vous finirez par vous dire : “Finalement, en y repensant c’était pas si dramatique !”. Si la gêne n’a pas totalement disparu, elle aura très certainement bien diminué.
Si les Simpsons ne vous inspirent pas, faites-le avec les personnages de Tex Avery ou ceux d’une série qui vous fait marrer. Avec la PNL, c’est vous le maître du jeu !

Ce qui fonctionne également très bien, c’est de la commenter mentalement à la manière caricaturale et exagérée d’un commentateur sportif :

“Alors que Patrick est exaspéré, il commence à bafouiller, dans cette conversation éprouvante.
Mais Sophie répond, elle ne se laisse pas faire et enchaîne une série d’arguments massue. Cela va-t-il faire mouche ? Rien n’est moins sur.
Mais Patrick est à l’affût il rebondit et ouvre ses dossiers.
Sophie rougit, elle est déstabilisée, pourtant les arguments sont faiblards, il faut qu’elle se remobilise pour la suite de la compétition…”

Si vous cherchez l’inspiration, une petite vidéo du célèbre sketch des Inconnus :

Surtout soyez fun, essayez de vous faire marrer avec des détails insignifiants qui vous reviennent en mémoire. Jouez le jeu à fond pendant quelques minutes et vous verrez que lorsque vous y repenserez plus tard, la situation dans votre souvenir aura été dédramatisée, et la charge émotionnelle bien dégonflée !
Si vous pensez à faire cette exercice dans tous les cas similaires, vous finirez par ne plus vous emportez de la même manière lorsque vous serez à nouveau confrontés à des problèmes similaires et vous imaginerez le commentateur peut être même pendant vos disputes ! 😉

Félicitations, vous venez de vous reprogrammer !
Vous êtes maintenant capable de faire de la PNL, de modifier vos souvenirs, d’effacer les infos qui vous nuisent, de changer vos perceptions et vos comportements, de modifier votre manière de penser pour vivre comme vous le souhaitez.

Félicitations, vous êtes maintenant plus positif et sûr de vous !

Alors, la PNL, génial, non ? 😀

1 réflexion au sujet de “PNL : Comment les Simpsons et la PNL vont changer votre vie !

Laissez un commentaire !