Allo docteur hypnose : Réponses aux questions fréquentes

Allo docteur hypnose : Réponses aux questions fréquentes

Je suis tombé sur une petite série de vidéo intéressante sur l’hypnose et les premières questions que l’on se pose lorsque l’on ne connaît pas ces techniques.
Malheureusement, je ne peux pas intégrer les vidéos directement à l’article, je vous liste donc les liens ci-dessous.

Allo docteur hypnose

Toutes les réponses aux questions des téléspectateurs de l’émission Allo Docteur Hypnose sont données par le Dr Jean Becchio, hypnopraticien et président de l’association française d’hypnose médicale :

Peux-t-on faire des choses extravagantes sous hypnose ?

“Nous avons bien évidemment l’image de l’hypnose de music hall où on fait tout : on est raide, on devine des choses : Mais c’est du music hall, c’est un espace particulier, un espace de performance particulier. On ne peut rien faire faire d’illégal aux patients. Cela se comprend très facilement. Si quelqu’un avait le pouvoir d’obtenir ce qu’il veut grâce à l’hypnose, il se rendrait dans une banque et hypnotiserait la banquière pour obtenir tout ce qu’il veut. Mais nous n’avons jamais vu dans un tribunal une personne condamnée ou acquittée car elle aurait commis un crime ou un délit sous hypnose car cela n’existe pas. Il y a une limite qu’on ne peut pas franchir.”

Chirurgie sous hypnose : Y’a-t-il un risque de se réveiller durant l’intervention ?

“En soins palliatifs, les personnes sont dans l’inconfort (fortes douleurs, fortes souffrances…) et quand on est dans l’inconfort, on est dans le besoin et dans le désir. À ce moment-là, on active le processus et il reste activé. Il ne se désactive pas.”

L’hypnose peut-elle aider à l’arrêt des antidépresseurs ?

“L’hypnose ne permet pas d’arrêter les médicaments. Si cette personne prend des antidépresseurs, cela signifie qu’un médecin avec sagesse a décidé que sa dépression nécessitait qu’elle prenne des antidépresseurs. Cependant, elle peut apprendre la technique d’autohypnose en complément et sûrement que cela va l’aider au moment du sevrage des médicaments.
Les antidépresseurs, une fois que la dépression est partie, restent parfois un peu fixés dans le cerveau. À ce moment-là, l’hypnose et l’autohypnose aideront la personne à sortir de façon plus confortable de sa dépression.”

L’hypnose peut-elle aider contre les vomissements induits par les chimios ?

“Il s’agit en effet d’une indication pour l’hypnose. Beaucoup de progrès ont été faits pour contrer les vomissements induits par les chimiothérapies, d’abord dans la façon d’administrer les chimiothérapies, dans les traitements, les médicaments antiémétiques… Il s’agit de bien utiliser ces traitements, il peut y avoir des nausées ou des vomissements résiduels malgré ces utilisations.
Un certain nombre des techniques dans l’hypnose sont très efficaces dans ce cas. Et le grand intérêt de l’hypnose, c’est son côté rapide. C’est-à-dire que le patient a à sa disposition le moyen de se soulager. Il s’agit d’un moyen, il n’y a pas de remède miracle sinon on le connaîtrait tous.”

Comment choisir son hypnothérapeute ?

“Toutes les personnes formées dans des instituts reconnus sont compétentes. En France il y a beaucoup d’instituts de formation. Le ministère nous a incité à créer une confédération francophone d’hypnose et de thérapies brèves qui regroupe un certain nombre d’écoles, qui ont une charte d’éthique, qui ont une formation, un programme particulier et qui entraîne une sécurité. Le patient peut ainsi s’y retrouver. Et en explorant le site de cette confédération, on peut trouver des thérapeutes sérieux.”

Voir le site Allodocteurs.fr d’où sont tirés ces liens et ces citations.
Pour d’autres questions fréquentes sur l’hypnose, vous pouvez également lire l’article du blog Le top 4 des questions sur l’hypnose.

4 réflexions au sujet de “Allo docteur hypnose : Réponses aux questions fréquentes”

  1. bonjour mon frere a vue des video hypnose sur you tube et maintenant il veux le faire sur moi j ai baux luis dire que je veux pas il insite que dois je faire

  2. Bonjour
    Je souhaite savoir si il est possible d’hypnotiser une personne qui a de troubles de memoire ( syndrome de Korsakoff prononcé et persistant car pas de ‘retour possible ‘ a retrouver la memoire
    Elle a un black out de 10 ou 15 ans . elle croit toujours etre encore marié avec son ex mari alors qu’elle est divorcée depuis 5 ans pour ne citer qu’une attitude / trouble) ) . Mon amie de 60 ans est sous traitement (anxieté / angoisse). Une infirmiere vient 3 fois par jour gerer son traitement Elle est alcoolique depuis des années et s’est detruite d’années en année / nombreuses hospitalisation ect
    Elle dort normalement 10 a 12 heures par nuit mais veut continuellement dormir ….. Elle est seuvrer depuis plus de 4 mois car boire du jus de cassis ou raisin …. vu ses troubles psy elle croit qu’elle consomme de l’alcool . Par contre elle fume ENORMEMENT : 4 paquets minimum jour
    Cigarettes sur cigarettes . J’ai investi dans une cigarette ‘vapotage’. elle mange peu et ne dejeune pas ‘ prescription de substituts alimentaires )
    Ma question est :
    L’hypnose peut il ‘alleger’ a savoir : qu’elle consomme moins de cigarettes et ‘l’apaiser’ quand elle souhaite disons ‘dormir’ Son quotidien est FUMER et DORMIR

    • Bonjour Jean,
      effectivement, cette personne affronte de gros problèmes.
      L’hypnose et la mémoire est un sujet complexe. Sous hypnose on ne peux pas retrouver une réalité perdue, mais uniquement ce dont on se souvient de cette réalité (désormais modifiée). Les personnes ayant des troubles psychiques ne sont donc pas forcément hypnotisables et il faut donc procéder avec beaucoup de précautions. D’autant plus que ces personnes sont souvent sous l’emprise d’une forte médication destinée à les calmer et les apaiser. Ces effets obtenus par traitement chimique ne sont pas forcément compatible avec des traitements sous hypnose, car ils modifient les perceptions et les sensations. Il faut donc faire très attention.
      L’hypnothérapie pourrait en effet l’aider dans sa consommation de tabac et un apaisement global contre l’insomnie. Mais le cas est complexe et nécessite impérativement la consultation d’un professionnel hypnothérapeute ayant de solides bases en psychothérapie et psychiatrie. Un annuaire des praticiens est disponible à l’adresse suivante : http://www.hypnose.fr/annuaire-therapeutes/.
      Mais comme tu le verras, tous ne sont pas forcément habilité à traiter des cas psychiatriques.
      Ton amie est déjà suivie, as-tu pu en parler avec son thérapeute ?
      Celui-ci pourra déjà te conseiller et éventuellement t’orienter vers un praticien à même de prendre en charge ce contexte difficile.

Laissez un commentaire !