Comment l’hypnose peut vous faire chanter !

Comment l’hypnose peut vous faire chanter !

Une info insolite est parvenue cette semaine concernant une opération chirurgicale menée sous hypnose. Découvrez donc dès à présent comment l’hypnose peut vous faire chanter !

Alama Kante
Alama Kante © Aude-Emilie Dorion
Gilles Dhonneur
Docteur Gilles Dhonneur

Touchée par une tumeur de la gorge, la chanteuse guinéenne Alama Kanté s’est faite opérer la gorge il y’a quelques semaines par les équipes de l’hôpital Henri-Mondor à Créteil.
Pour éviter tout incident chirurgical et une section ou une dégradation des cordes vocales qui auraient été catastrophiques pour cette chanteuse professionnelle, le docteur Gilles Dhonneur, chef du service anesthésie-réanimation, a proposé à la patiente de l’opérer sous hypnose et anesthésie locale, afin de pouvoir la faire chanter lors de l’opération à gorge ouverte. La faire ainsi utiliser ses cordes vocales durant l’intervention a permis aux chirurgiens de vérifier que celles-ci n’étaient pas touchées.

Gilles Dhonneur explique au Parisien qui réalise l’interview :

« Cette femme de 31 ans, chanteuse professionnelle spécialisée dans les chants traditionnels africains, souffrait d’une tumeur nécessitant une thyroïdectomie totale. Difficile, pour elle, d’imaginer perdre son outil de travail au cours d’une opération.
Mais la douleur d’une telle intervention est insupportable en état de pleine conscience. Seule l’hypnose médicale permet de tolérer une telle épreuve.
Elle est entrée dans une sorte de transe en écoutant les mots de l’hypnotiseuse. Elle est partie loin, en Afrique. Et elle s’est mise à chanter. C’était époustouflant !
Tout le monde a retenu son souffle lorsque cela s’est arrêté. La patiente est restée aphone quelques minutes. On lisait la peur sur son visage. »

Asmaa Khaled
Docteur Asmaa Khaled

C’est l’hypno-anésthésiste Asmaa Khaled qui a réalisé l’hypnose durant l’opération sous proposition du chirurgien vasculaire Pascal Desgranges et l’aval de Gilles Dhonneur spécialiste des voies aériennes supérieures.

Asmaa Khaled expliquait ainsi au site marocain médias24.com :

« Ce cas clinique constitue une première mondiale de par sa singularité, dans la mesure où nous avons réussi un challenge important : j’ai pu lui procurer une transe hypnotique soutenue, agréable, dépassant 3 heures, en utilisant sa voix par moment comme moyen de monitorage peropératoire guidant ainsi les limites de l’exérèse chirurgicale de sa masse tumorale.
L’hypnose a permis d’éviter une intubation trachéale qui aurait pu être délétère pour une professionnelle de la voix, de piloter la chirurgie et d’orienter délicatement et précisément le geste chirurgical. »

L’intervention s’est bien déroulée et l’hypnose a une fois de plus démontré son potentiel en milieu hospitalier grâce à cette équipe qui la pratique au bloc depuis deux ans déjà, avec quatre hypno-anesthésistes. La chanteuse a confirmé lors d’une conférence de presse donnée deux mois plus tard :

« L’anesthésiste m’a demandé si je voulais voyager. Je me suis laissée guider. »

Alama Kanté peut donc continuer son métier sereinement et se retrouver un peu malgré elle, l’héroïne d’une première mondiale ! 🙂

Et vous seriez-vous prêt à être opéré sous hypnose, la prochaine fois que vous aurez besoin d’une intervention ?

Laissez un commentaire !