Interview de l’hypnotiseur Shark Hypno

Interview de l’hypnotiseur Shark Hypno

Sur ce blog, j’essaie de parler d’hypnose sous toutes ces formes, que ce soit l’hypnose de spectacle, l’hypnothérapie avec la méthode ericksonienne ou encore l’hypnosédation médicale qui utilise ce que l’on peux appeler la technique européenne, mélange entre l’hypnose directive classique utilisée lors des démonstrations ou des shows et la forme d’hypnose inventée par Milton Erickson (cliquez ici pour en savoir plus sur ces différentes formes d’hypnose).
Mais le plus efficace pour en savoir plus est encore de donner la parole à ceux qui la pratique au quotidien et qui peuvent nous donner une vision différente de leur pratique !

Le premier expert à répondre à mon invitation est l’hypnotiseur Shark Hypno qui a très gentiment accepté de répondre à mes questions. Merci à lui !

Hypnotiseur

 

Shark Hypno

Shark HypnoPeux-tu te présenter en quelques mots ?

Hypnotiseur de spectacle de 24 ans, je me suis surtout spécialisé sur le phénomène des hallucinations hypnotiques dans mes shows, en m’appuyant sur les infinies possibilités de l’hypnose.

Effectivement, nous avions pu te découvrir avec cette vidéo dans laquelle tu pratiques une hallucination négative carrément dingue. Je ne pensais pas que c’était possible et cela montre la force des inductions hypnotiques (pour ceux qui ont loupé cette vidéo, cliquez ici).

Mais revenons à nos moutons, d’où te viens ce nom de Shark Hypno ?

Tout simplement parce que Shark à été un surnom qui m’a été donné au Lycée pendant 5 ans, la plupart des 300 élèves me connaissaient sous ce surnom (sans connaître mon vrai nom !) et je l’ai tout simplement gardé, accolé d’Hypno pour hypnose.

Donc rien à voir avec l’hypnose de requins 😉 ! Pourtant je t’ai déjà vu hypnotiser des animaux.
Bon c’est sur qu’un lapin c’est moins dangereux, mais l’expérience est déjà surprenante.
Comment as-tu eu cette idée ?

Je n’avais que le lapin sous la main ! Et comme celui-ci est un léger hyper-actif, j’ai tenté la fascination par les yeux pour le fun, puis vu que cela fonctionnait et le calmait. J’ai donc eu l’idée de le faire en vidéo.

Depuis quand pratiques-tu l’hypnose ?

Je pratique depuis bientôt 2 ans, et presque 1 an à titre professionnel.

Comment en es-tu arrivé à l’hypnose de spectacle ?

Ma fiancée m’a aidé (et aussi servi de sujet) pour améliorer ma technique d’hypnose.
Elle m’a permis de la rendre encore plus rapide en me donnant ses impressions, ses ressentis.
Je suis ensuite directement sorti dans la rue, pour mettre ma pratique à l’épreuve des inconnus en totale improvisation, tout simplement en arrêtant les passants.

C’est fou ! Et cela a marché ? J’imagine que cela n’a pas été aussi simple, que ta technique n’était peut-être pas entièrement au point, ou que tous les passants ne jouaient pas forcément le jeu…

Pas facile effectivement, entre la peur de l’expérience, les fausses idées sur l’hypnose… Difficile de ne faire qu’un simple test de réceptivité et ma technique n’était évidemment pas au meilleur niveau ! Parfois un peu longue, avec des suggestions mal-formulées, mais cela a contribué à mon amélioration. C’est excellent pour tester de nouvelles choses, comprendre ses erreurs.

Et ensuite, comment as-tu procédé pour en arriver à aujourd’hui ?

Je suis allé dans le public de Cauet sur la radio NRJ, et j’ai réussi à me faire remarquer lors de l’enregistrement. La production m’a rappelé le lendemain pour me proposer une web-radio à l’école de Radio d’Ivry-sur-Seine, dans laquelle l’assistant de Cauet est animateur.
Quelques semaines après, un animateur de Skyrock m’a appelé, pour me proposer une Web-TV avec un passage de 30 minutes.

C’est de là que provient la fameuse vidéo sur les hallucinations négatives ?

Oui, ensuite tout à été très vite, et dernièrement j’ai été invité sur la chaîne D17 de la TNT, en direct dans l’émission “Show le Matin”, afin d’hypnotiser les animateurs Stéphanie Loire et Cartman (alias Sébastien Patoche) dont vous pouvez voir les hypnoses ci-dessous.

Les personnes qui m’ont vu à la télévision ou sur Internet ont jusqu’à présent été bluffées et je n’ai eu que des encouragements. Alors pourquoi ne pas se lancer et continuer l’aventure à fond !
Aujourd’hui j’ai un agent qui s’occupe de me trouver des dates de spectacles, de mes affiches, etc.

Est-ce que tu fait souvent des spectacles ?

Cela commence à devenir de plus en plus fréquent, mais jamais assez ^_^ !
En tout cas c’est un vrai plaisir d’aller à la rencontre du public, de les impressionner, d’échanger avec eux.

Pourrais-tu nous décrire la trame générale de ton spectacle et ce qui en fait son intérêt ?

Pour le moment je n’ai pas eu la chance d’être sur scène (bien que mon spectacle soit déjà écris), il n’y a donc pas de trame spécifique lors de mes représentations, c’est plutôt de l’improvisation en fonction des personnes, et surtout de ce qu’il me vient en tête. À vrai dire il y a tellement de possibilités, d’effets, que les choses sont infinies !

Quand je vois tes vidéos, je me dis que tu as raison !
D’un point de vue plus pratique maintenant, si tu doit expliquer l’hypnose à des gens qui doutent de son efficacité, que leur dis-tu pour les mettre en confiance ? 

Je le dit quasiment à chaque fois au début d’une induction :
L’hypnose est un état naturel. Nous sommes chacun à certains moments de la journée en état de conscience modifiée, mais on ne s’en aperçoit pas car c’est l’inconscient qui agit.
Et évidemment il n’y a aucun risque à être amené dans cette état d’hypnose.

Si je comprends bien tu ne t’attardes pas trop et tu préfère rapidement passer à la pratique avec eux. Mais comment fait-tu pour repérer les personnes les plus sensibles dans ton public ?

C’est plutôt le public qui me les fait remarquer au début :
Les personnes qui affirment de suite que c’est faux, que l’hypnose est jouée d’avance, avec des acteurs, ou des gens que j’ai payé pour jouer la comédie !
C’est vers ces personnes que je me dirige et ce sont elles que je cible en premier, car elles seront en réalité les plus rapides à réagir à l’hypnose. J’obtiens de très bon résultat de cette façon dés le début.
Pour le reste,  j’utilise la technique du “Test de réceptivité” pour remarquer les personnes les plus réceptives à mon hypnose.

C’est surprenant que les personnes qui s’annoncent comme réfractaires soient les plus réceptives, j’aurais spontanément pensé le contraire !
As-tu besoin de préparation avec ces personnes avant tes interventions pour rendre plus spectaculaires les inductions ?

Non, rien n’est prévu d’avance, tout se fait sur le moment de la représentation, et à la vue de tous.

Ton âge est-il une difficulté dans ta pratique et dans l’assurance que tu dois dégager sur la personne que tu hypnotise ?

Non, je n’ai jamais eu le cas, ni de pas être pris au sérieux en raison de mon âge.
J’ai par contre eu et j’ai encore, des personnes qui ne croient pas à l’hypnose, prennent le temps d’écouter, mais ne veulent pas essayer un test de réceptivité, au cas où cela marcherais vraiment ^_^ !

As-tu déjà eu des échecs ou rencontré des problèmes avec des participants, ou as-tu des anecdotes marrantes à nous raconter sur le déroulement de tes démonstrations ?

Je n’ai heureusement jamais rencontré de problémes, et compte que cela continue…

En anecdote oui, dont une plutôt touchante :
Un homme d’une quarantaine d’année, à la terrasse d’un bar-café en famille, à qui j’ai fait une hallucination, en lui faisait apparaitre la femme de ses rêve et actrice préférée : Sophie Marceau.
À la place de sa femme, il était en compagnie de Sophie Marceau ! D’abord très surpris, il a vite engagé la conversation, lui a offert un café, lui a annoncé qu’il était un grand fan, et a même commencé à la draguer subtilement.
Je lui ai ensuite suggéré de lui demander un autographe, ce que sa femme (Sophie Marceau) a fait au dos d’un ticket de caisse en gribouillant quelque chose.
Il a regardé l’autographe, l’a plié soigneusement, et l’a embrassé avant de le mettre dans la poche de sa chemise.
À vrai dire le retour à la réalité et se retrouver face à sa femme l’a encore plus surpris qu’il ne l’a été au début face à Sophie Marceau.
Ce monsieur a gardé un très bon souvenir et a adoré l’expérience.

Quels sont tes projets concernant l’hypnose, souhaites-tu continuer (ce n’est peut être pas évident d’en vivre), changer de pratique, tenter de nouvelles choses dans les années qui viennent ?

Mes projets sont bien sur de continuer et de me faire connaître du grand public, ce que je parviens au fil du temps avec la radio et la télévision.
Je n’en vis pas encore tout à fait, mais ça devrait pouvoir être possible,  j’y crois et j’ai beaucoup d’ambition !

Tu te donnes les moyens d’y parvenir, il n’y donc pas de raison ! La meilleure preuve est ta progression rapide, même si tu es au début de ta notoriété. Parvenir à faire des interventions radio ou télé est effectivement un bon moyen pour avoir rapidement un large public.
Sinon, rien à voir, mais as-tu déjà expérimenté l’hypnose ericksonienne ?

Non je ne l’ai jamais expérimentée, mais si un jour je me retrouve face à un souci qui relève du médical, je me tournerais bien sûr vers l’hypnose, qui donne des résultats impressionnant en peu de consultations.

Penses-tu essayer de la pratiquer un jour ?

J’y ai pensé à mes débuts, l’hypnose ericksonienne s’apprend, mais les formations sont très coûteuses et je n’ai pas le budget pour les suivre.

En combien de temps as-tu réussi à maîtriser les techniques d’hypnose directive ?

En m’exerçant sur ma fiancée, environ tous les jours, je me suis d’abord attaché à réussir les test de réceptivité, puis à la mettre en état de conscience modifiée. Il m’a fallu 4 jours pour avoir de bons résultats.

C’est plutôt rapide.
Ta fiancée et les personnes sur lesquelles tu as réalisé tes premières inductions ont-elles eues une influence sur ton apprentissage ?

Elles m’ont surtout permis de comprendre les effets de mes suggestions, d’améliorer les inductions, les rendre plus rapides et de trouver de nouvelles techniques.

Qu’est-ce que tu conseillerais à un débutant qui ne parviens pas à réaliser les premiers exercices de réceptivité, malgré ses nombreux essais ?

D’y croire ! Pour convaincre son sujet, il faut tout d’abord y croire soi-même, de ne surtout pas penser que cela ne va pas fonctionner.
L’échec n’existe pas !  Il suffit d’y croire, et le résultat viendra.

Yes, j’aime cet état d’esprit ! D’ailleurs tu as démontré cette volonté en provoquant ta chance lors de l’émission de Cauet dont tu nous as parlé.
Pour compléter tout cela, as-tu des bouquins ou des sites à nous conseiller pour apprendre l’hypnose ou se perfectionner ?

Oui, un livre très bien pour les exercices pratiques qu’il contient : “L’Hypnotisme Professionnel” de Vincent Derkaoui et pour les plus aguerris : “Hypnose” d’Olivier Lockert.

Hypnotisme professionnel

 

 

 

Bon et sinon, rien à voir, mais ça fait son petit effet sur les filles de dire que l’on est hypnotiseur, non 😉 ?

Aucun effet jusqu’à maintenant ! Mais cela réveille plus facilement leur curiosité, cela les incite à poser des questions.
Et quand cela est possible, elles aiment bien désigner leur petit copain comme ‘’cobaye’’ pour tenter l’expérience ^_^

Avant de terminer je voulais te montrer cette petite vidéo qui m’a bien évidement fait penser à toi, tu vas vite comprendre pourquoi !
L’hypnose d’un vrai requin, un prochain challenge pour toi ? 😉

Merci beaucoup Shark Hypno pour ton temps et ta participation, c’est très gentil de ta part !
Peux-t-on faire en retour quelque chose pour te soutenir ?

Venez nombreux visiter mon site Internet shark hypno.skyrock.com ou liker ma page Facebook ou mon compte Twitter pour suivre mes actualités.
Et bien sur venez assister à l’une de mes démonstrations lorsque je passe près de chez vous !

Encore merci pour tout Shark Hypno et à très bientôt 🙂 .
Et n’hésite pas à nous faire signe lors de tes prochaines actus !

8 réflexions au sujet de “Interview de l’hypnotiseur Shark Hypno

  1. Merci pour tes réponses.
    Je comprend pas bien la différence entre hypnose et hypnothérapie. l’une est sur du court terme et l’autre sur du long terme.
    Mais techniquement qu’est-ce qui différencie les deux types d’inductions. Est-ce que ce sont les mêmes que celles que tu pratiques en spectacle ?
    L’hypnothérapie est sur du long terme parce que les ancrages sont fait dans un sommeil hypnotique plus profond que pour l’hypnose classique ? Ou c’est effectif plus longtemps parce que les ancrages sont répétés plusieurs fois ?
    Là aussi j’imagine qu’il ya des limites dans le temps.. Est-ce que les hypnothérapeutes font des piqures de rappel ?
    Encore une fois merci pour tes réponses.

    • L’hypnose de spectacle est une mise en trans très rapide : 10 a 15secondes (voir moins!!)
      ,alors que l’hypnothérapie , la mise en trans se fait en 10 MINUTES environs.

      Ensuite l’hypnothérapie c’est de l’hypnose Ericksonienne , et l’hypnose de spectacle plutot Messmerienne (si je dis pas de bétises)

      La thérapie dure dans le temps, car le patient fait plusieurs fois la séances ( suivant le pourquoi de la consultation)

      Techniquement en thérapie, une fois les séances indiquées par le praticien sont faites, cela dure sur du long terme, donc pas besoin de “piqure de rappel” ^^

  2. Salut shark,
    j’ai plusieurs questions pour toi :

    Combien de temps quelqu’un peut rester hypnotisé ?
    Est ce que l’on peux hypnotiser quelqu’un pour qu’il réalise une suggestion après la fin de la séance d’hypnose ?
    Et si oui, combien de temps la suggesiton peut-elle fonctionner ?
    Est-ce que c’est possible d’hypnotiser sur du long terme pour changer un comportement (arreter de fumer) ?
    Est-ce que quelqu’un peut ainsi avoir envie d’arrêter de fumer, même longtemps après avoir été hypnotisé ?
    Est-ce que tu as déjà aidé un ami a arrêter de fumer ?
    Peux-t-on forcer quelqu’un a arrêter de fumer sous hypnose, même si la personne ne souhaite pas forcément arrêter ?

    J’espère que tu pourras répondre à ces questions. Merci d’avance

    • Hello… dsl je viens juste de voir ton commentaire sur le site … (Jai activé les notif’)

      Alors : Une personne peut rester hypnotisé pendant des heures, tant que l’hypnotiseur stimule l’inconscient avec ses suggestions…. si il n’y a plus rien le sujet reviendra a son etat de conscience complet entre 15 et 30min.

      On peut bien sûr hypnotiser sur du long terme ( c’est le domaine de l ‘hypnothérapie)
      Avec plusieurs seances, le praticien pose des ancrages, ce qui fait durer l’effet sur du long terme.

      Je ne fais pas la thérapie.

      J’ai forcer le DJ de mon agence a la.fin d’une prestation, a ne pas pas fumer ( suggestion : quil navait jamais fumer, et quil ny touchera jamais) et je l’ai laisser comme ca )

      Nous.sommes rentrer.en voiture (2h de route) …
      L’effet se dissipant peu a peu.. Une envie.se fit sentir (mais il ne.savait pas quoi) Mon agent et moi meme lui proposont une clope…on se.fait engueuler lol…

      mais l’envie devenais de plus en plus forte, sans savoir.

      Nous avons bien ris durant le voyage, mais très insupportable pour lui vers la fin.

      Je lui ai fait un reveil propre, et il a pu fumer avec soulagement ^_^

Laissez un commentaire !